Le calendrier du SUA, des doublons pour doubler la concurrence ?

Supporters tribune Ferrasse tour d'honneur Agen Perpignan

Le calendrier de Top14 2011/2012 a été dévoilé la semaine dernière. Le SUA connait donc ses premières confrontations. Je vous propose d’analyser plus en profondeur ce calendrier, avec notamment une comparaison avec les concurrents pour le maintien, et un point sur les matchs « doublon » pendant la Coupe du Monde ainsi que durant le Tournoi des XI Nations.


 

 

Comparaison avec la saison dernière
En 2010/2011, le SUA avait eu un calendrier sur la phase aller assez délicat, avec là aussi 2 déplacements lors des 2 premières journées où les joueurs ne purent ramener le moindre point, avant de finalement s’imposer lors du premier match à domicile face à Biarritz. Agen avait donc 0 point au bout de 2 journées et 7 points au soir de la 11e journée ! Il faudra faire mieux c’est certain. En recevant déjà Lyon, Bordeaux et le Stade Français il est donc à espérer que cela sera le cas (12 points minimum). Dans tous les cas, il ne faudra pas en cas de scénario catastrophe comme l’an dernier s’alarmer. Il faudra se fier au classement britannique, le seul vrai classement « intelligent » en cours de saison, car comme en 2010/2011, la phase retour sera plus confortable.

6 matchs à domicile pour 7 à l’extérieur la saison dernière, même chose cette année. Il ne serait donc pas étonnant que le SUA ne soit pas en haut de tableau à la fin de la phase aller. Cependant, terminer au dessus de la ligne de flottaison serait déjà un très bon résultat. Surtout que les agenais auront reçu Bordeaux, Lyon et le Stade Français, l’autre concurrent au maintien étant pour moi Brive (mais ce ne sont que des supputations sur la saison dernière). Il est donc même vital qu’en ayant reçu 3 adversaires directs pour le maintien durant la phase aller, le SUA soit au minimum 12e. Les points à l’extérieur seront difficile à aller chercher mais pas impossible, nos joueurs l’ont prouvé cette saison, qu’ils s’en rappellent, ils ne devront avoir peur de personne.

 

Les concurrents au maintien
Concernant les concurrents justement (j’estime que le SUA doit dans un premier temps jouer le maintien), je me suis basé sur les 3 derniers du dernier exercice + les 2 promus. Aucun ne jouera les 2 premiers matchs à l’extérieur comme le SUA. Bordeaux recevra 7 fois contre 6 déplacements, le LOU recevra 5 fois seulement contre 7 déplacements (avec notamment 3 matchs consécutifs à l’extérieur de la 3e à la 5e journée), Brive recevra 7 fois contre 6 déplacements tout comme le Stade Français.

Les confrontations directes seront :
– Brive – Agen (journée 1).
– Stade Français – Bordeaux (journée 1).
Agen - Lyon (journée 3).
– Brive -Lyon (journée 4).
– Stade Français – Brive (journée 6).
– Lyon – Stade Français (journée 7).
Agen - Stade Français (journée 8).
– Bordeaux – Lyon (journée 9).
Agen - Bordeaux (journée 11).
– Bordeaux – Brive (journée 2).

Agen : 3 matchs à domicile contre des concurrents directs.
Bordeaux : 2 matchs à domicile.
Lyon : 1 match.
Brive : 2 matchs.
Stade Français : 2 matchs.

A la vue de cela, c’est une obligation que le SUA soit au minimum 12e au soir de la 13e journée. Lyon pourrait par contre faire une belle remontée sur la phase retour avec des réceptions plus abordables puisqu’ils ne recevront que le Stade Français (que j’estime être intrinsèquement la meilleure équipe des 5) lors des 13 premières journées.

 

Les sélectionnés par club (selon les listes, pré-listes ou supputations)

Toulouse : Poux, Servat, Millo-Chluski, Dusautoir, Picamoles, Skréla, Médard, Clerc, Alabcete, Vergallo, Matanavou, Johnston, Burgess, Steenkamp (14).
Racing : Nallet, Estebanez, Steyn, Lo Cicero, Festuccia, Bergamasco, Masi, Galindo, Vulivuli, Kelekolio Paino Hehea, Epeli Taione, Orlandi (12).
Castres : Ducalcon, Bai, Giorgadze, Tekori (4).
Clermont : Domingo, Pierre, Bonnaire, Parra, Rougerie, Byrne, Canale, Murimurivalu, Zirakashvili, Kolelishvili, Cudmore, Ti’i Paulo, Hines, Sisivatu (14).
Biarritz : Barcella, Marconnet, Harinordoquy, Lakafia, Yashvili, Traille, Bosch, Guinazu, Bolakoro, N’Gwenya (10).
Montpellier : Ouedraogo, Trinh-Duc, Amorosino, Bustos Moyano, Matadigo, Nagusa, Shvelidze, Chkaidze, Gorgodze, Creevy, Figallo, Fernandez, Leleimalefaga (13).
Bayonne : Huget, Heymans, Phillips, Gower, Bolakoro, Carizza, Lea’aetoa (7).
Toulon : Palisson, Giteau, Wilkinson, Lovobalavu, Kubriashvili (5).
Perpignan : Mas, Domingo, Mermoz, Marty, Hook, Fernandez Lobbe, Viliami Laukau Vaki, Tincu, Tonita, Tuilagi (10).
Agen : Fa’aoso , Scelzo , Swiryn, Telefoni (4).
Stade Français : Szarzewski, Papé, Bergamasco, Parisse, Contepomi, Roncero, Gyrrychaga, Palmer, Southwell, Tiesi, Williams (11).
Brive : Orquera, Figuerola, Khinchagishili, Kakovin (4).
Lyon : Koyamaibole, Taukafa, Leguizamon, Hehea, Afeaki (5).
Bordeaux : Lilo , Carballo, Florea, Avei, Leo, Mailei (6).

Sans surprises, Agen, Brive, Bordeaux et Lyon seront peu pénalisés par le manque de joueurs. Plus surprenant est Castres qui pourrait profiter de ces doublons pour encore une fois venir jouer les troubles-fêtes en haut du tableau et peut-être s’offrir enfin une des 2 premières places synonyme 1/2 finale. Le Stade Français sera beaucoup plus pénalisé avec une dizaine d’absents, attention à ne pas reproduire les mêmes performances que la saison dernière sinon ce n’est pas la DNACG qui décidera de leur sort en mai ou juin prochain mais le classement tout simplement.

 

Les doublons
Il y aura de nombreux doublons. Premièrement durant la Coupe du monde avec 6 journée minimum dans le cas où la France ne sortirait pas des poules (peu probable mais on ne sait jamais).
Si la France se qualifie pour les 1/4 ou pour les 1/2, la 7e journée sera également en doublon, ainsi que la 8e car soit il y a finale au bout, soit la petite finale pour la 3e place.
Une place en finale condamnerait aussi certainement la 9e journée qui se déroule seulement une semaine après.

Ses doublons Coupe du Monde seront complétés par les doublons du Tournoi des 6 Nations lors des 17e et 20e journées.

Voici donc tout d’abord l’analyse pour le SUA :
Le déplacement à Brive serait peu impacté car peu d’internationaux à la Coupe du Monde des deux côtés. Le déplacement à Biarritz est là beaucoup plus intéressant. 1 point semble à portée puisque. La journée suivante contre le LOU ne sera pas faussée non plus, tandis que le déplacement à Castres sera aussi peu avantageux pour nous. LE gros avantage pour le SUA sur ces doublons est la réception du champion de France Toulouse lors de la 5e journée qui alignera son équipe bis (qui nous le savons tous est tout aussi capable d’être championne de France). L’équipe alignée par Guy Novès sera largement compétitive, mais plus à portée pour le SUA. Le déplacement à Perpignan peut laisser des espoirs aux agenais. Celui à Clermont est encore plus intéressant, même si les asémistes sont invaincus à Michelin depuis plus d’1 an. Enfin, recevoir le Stade Français sera un gros avantage, sachant que de toute façon, le SUA doit être capable de rester invaincu à domicile cette saison, peu importe l’adversaire. Il reste le cas peu probable de la 9e journée si la France fait un exploit. Agen recevrait Montpellier très affaibli avec en plus une belle revanche à prendre par rapport aux 2 matchs de l’an dernier.

Lors du Tournoi, la réception de Castres serait peu influencé par les sélections (sélectionnés que nous ne savons pas encore mais Castres n’est pas une usine à internationaux, comme nous). Beaucoup plus intéressante serait la 20e journée (Yoda sort de ce corps) avec la réception de Clermont qui a l’habitude de fournir entre 5 et 10 internationaux aux différentes équipes nationales chaque année.
Agen a donc comme principal avantage de recevoir le Stade Toulousain sans ses internationaux, tout comme le Stade Français, peut être Montpellier (cela dépendra du parcours de la France) et Clermont plus tard.

 

L’analyse pour Bordeaux :

Ils iront tout d’abord au Stade Français. Une première journée qui pourrait donc permettre d’engranger peut être 1 point et de la confiance. Mais attention, personne ne peut dire à l’heure actuelle quel sera le niveau des parisiens la saison prochaine, et encore moins sans leurs joueurs clés.
Sans suivra la réception de Bayonne. Tialata et Rokocoko seront présents puisque pas sélectionnés avec les Blacks. Pas une mince affaire donc. Le déplacement à Clermont tout comme les autres concurrents laisse des espoirs tant la formation auvergnate sera diminuée. La réception de Toulon en suivant sera également compliquée même sans Wilkinson et d’autres internationaux étrangers, tout comme le déplacement à Montpellier qui sera tout de même plus abordable puisque privés de leurs joueurs clés. La 6e journée semble la plus avantageuse pour eux avec la réception du BO, une façon d’engranger avant de recevoir un Racing lui aussi affaibli. S’en suivra un déplacement à Toulouse, où pourquoi pas un point de bonus défensif peut être accroché. Ils recevront enfin Lyon, match classique non faussé par la Coupe du Monde.

Durant le tournoi des 6 Nations, ils recevront Toulon qui n’a aucun international français pour le moment mais qui a cet époque aura peut être perdu Bastareaud pour cause de sélection. Wilkinson devrait également être absent. Ils iront ensuite au Racing, privé certainement de Nallet, peut être de Chabal et Wisniewski, et des internationaux italiens.

Pas de grand favoritisme donc, l’Union aura surtout l’avantage de recevoir Biarritz et le Racing. Pour le reste ce seront peut être des points à prendre en déplacement. La phase retour semble terrible pour eux avec les grosses écuries au complet qui se déplaceront en Gironde.

 

L’analyse pour Lyon :
Un déplacement à Clermont pour commencer, 1 point peut être envisageable, mais les rhodaniens seront-ils déjà dans le rythme d’entrée pour aller au moins chercher un point pour ce nouveau derby ? Ils recevront comme nous le Stade Toulousain. Ils se déplaceront ensuite à Armandie, sachant que pour moi seul Fa’aoso et Scelzo font partie du XV type agenais. Ils continueront leur tour de France avec un match à Brive qui a perdu ses internationaux à l’intersaison (Palisson et Estebanez). La 5e journée au Racing Métro peut être intéressante. Ils retourneront enfin à domicile lors de la 6e journée contre Castres, avant surtout de recevoir le Stade Français diminué. La 8 journée les verra se redéplacer, à Biarritz cette fois (mais là aussi tout dépendra du parcours de la France) où si les basques sont privés de leurs joueurs majeurs, un coup peut être jouable. La 9e journée les verra se déplacer à Bordeaux qui a très peu de sélectionnés.

Lors des 6 Nations, ils recevront Brive, qui ne fournit pas d’internationaux, et se déplaceront au Stade Français ce qui est là plus intéressant.
Le LOU aura donc l’avantage de recevoir le Stade Toulousain et le Stade Français. Certainement le calendrier le moins simple et le moins avantageux pour le Champion de France de ProD2.

 

L’analyse pour Brive :
Pour la 1e journée rien à signaler puisque c’est la réception d’Agen, surtout privé de Fa’aoso et Scelzo. Le déplacement à Montpellier je pense montrera de suite dans quels dispositions seront les corréziens pour cette nouvelle saison. Amoindris, les héraultais seront prenables, et si Brive se retrouvait déjà avec au moins 5 points en 2 journées ce ne serait peut être pas une nouvelle saison galère qui s’annoncerait. Ils iront ensuite à Perpignan privé de nombreux joueurs avant de recevoir Lyon. 4 premiers matchs qui en diront donc surement long sur le potentiel des coujoux. Le déplacement à Castres s’annonce très compliqué, celui au Stade Français beaucoup moins. Ils recevront ensuite Biarritz, puis Bayonne, avant de se rendre à Toulon

Durant le tournoi, ils iront à Lyon, puis à Biarritz, le match certainement le plus faussé des deux puisque le BO fournit beaucoup de joueurs, notamment français.
Le CAB semble donc sur le calendrier avoir un début de saison favorable mais semble moins bénéficier des doublons avec juste la réception de Biarritz. Ils pourraient éventuellement faire de bonnes opérations en déplacements par contre, tout en recevant Agen et Lyon lors des 4 premières journée, l’idéal pour se mettre en confiance… ou pas.

 

L’analyse pour le Stade Français :
La 1e journée verra les parisiens recevoir Bordeaux, un match à ne pas louper d’entrée pour ne pas de suite se mettre la tête dans le seau. ils se déplaceront ensuite à Castres, sans trop d’incidence, avant de recevoir Montpellier, une occasion de prendre des points face au finaliste de cette année privé de la moitié de ses titulaires. S’en suivra la réception de Bayonne, puis un déplacement à Toulon. Ils recevront Brive lors de la 6e journée et devront se méfier, avant de se déplacer à Lyon pour un match piège par excellence, puis à Agen. Après ces 2 matchs, les joueurs de la capitale y verront déjà plus clair. Si la France fait un parcours exceptionnel, ils pourront se déplacer à Toulouse avec un net espoir, sachant qu’ils seront eux aussi toujours diminués.

En ce qui concerne les doublons du Tournoi des 6 Nations, ils se déplaceront à Bayonne, peu sollicité par les sélectionneurs hormis 2-3 joueurs, avant de recevoir le LOU. 2 matchs qui ne les avantagent pas spécialement donc.
Le Stade Français est l’équipe parmi les 5 concernées par la lutte au maintien à avoir le plus de joueurs sélectionnés. Ils ne bénéficieront que d’un match tronqué seulement en recevant Montpellier, alors qu’eux-mêmes seront privés de beaucoup de joueurs.

 

Le SUA n’est donc pas le moins bien loti, pas le mieux non plus, car même s’il a un calendrier démentiel sur la phase aller, il recevra Toulouse et le Stade Français amoindris pendant la Coupe du Monde, et Clermont durant les XI Nations. Il ne faudra pas se louper sur ces matchs et en profiter pour prendre de précieux points dans la lutte au maintien. La phase retour sera comme l’an dernier certainement déterminante. On va pas se mentir, je m’attends à un début de saison aussi compliqué que la saison dernière. Il faudra juste essayer d’engranger un peu plus, et surtout rester invaincu à domicile, un des objectifs de ce Top14 version 2011/2012.

 

Sources : Rugbyrama, forum SUA Vaincra et autres sites rugbystiques.

Crédit photo : Biguiz.

Partager l'article :
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

6 commentaires sur “Le calendrier du SUA, des doublons pour doubler la concurrence ?”

  1. Un Agenais dit :

    « Peut être pas autant non ? L’an dernier le 13e a fini à 33 points, en 2010 48, en 2009 38, et 35 en 2008. Autour des 40 points ça devrait suffire, sauf si c’est aussi serré qu’en 2009/2010″

    Bonjour,

    C’est une blague là?

    Avec 40 points, le SUA à 90% de chance d’être dans le charrette. Compte sur le LOU pour faire mieux que La Rochelle. Le maintien moyen est à 44 points environ ces dernières saisons (2010, 2007 au delà). Et il n’y a plus de Mont de Marsan, Dax, Albi, Auch ou Bourgoin comme faire valoir désormais.

    Le SUA peut, et doit viser les 55 voire 60 points. Le premier match à Brive est déjà prenable. En cas de victoire le SUA frappe un premier grand coup et assomme déjà un concurrent au maintien. Après on a Bordeaux (descente directe selon moi et dernier, ils ne feront pas d’exploit) et Lyon que l’on peut/doit battre à Armandie. Déjà avec ça le SUA peut faire un meilleur départ. Et s’il se montre imprenable à domicile et arrive là à grappiller nombre de BD par-ci, par-là, alors oui le SUA peut clairement faire mieux que la saison passée. Ondoit pouvoir viser une nouvelle 10ème place, voire éventuellement une 9ème. Au dessus, ça semble inaccessible vu notre effectif. On aura un autre match à l’extérieur largement faisable, c’est à Bordeaux. A Lyon ce sera certainement plus dur.

    Selon moi, le SUA doit viser au dessus du simple maintien. Si le SUA se maintien avec seulement 40-45 points, il y a de sérieux soucis à se faire à court terme, la Pro D2 sera dans ce cas très rapidement notre lot !

    On ne peut pas se contenter du strict minimum, et dieu merci, Deylaud et Lanta ne s’en contenteront pas.

    Pronostic final:

    -Agen peut se battre avec le SF que je ne vois pas faire une grande saison, et pourquoi pas, titiller l’USAP, qui je pense, n’est plus vraiment compétitif pour le titre, voire la qualif en HCUP. Le reste c’est imprenable et le restera dans les années à venir, sauf arrivée d’un gros investisseur.
    -le LOU et Brive se battront pour le dernier billet du maintien, avec un Brive en perte de vitesse..
    -l’UBB est quasiment condamné à reprendre l’ascenseur vu son équipe et son faible budget. de plus ils n’ont pas non plus dominé la Pro D2, et seuls ceux qui la survolent et finissent champion arrivent désormais à se maintenir au Top 14 (Toulon, Racing, Agen, LOU cette saison ?).

    • Biguiz dit :

      Assez d’accord avec toi, mais pas si certain que le LOU fasse une grosse saison. Ce club n’a aucune expérience du haut niveau professionnel puisqu’il n’a jamais joué en Top14 ou Top16. Et j’ai de gros doutes sur la qualité de leur staff pour faire prendre la mayonnaise. On verra bien, il faudra se battre et pousser derrière nos joueurs :)

  2. vulcain dit :

    51 points soit 11 victoires et 7 bonus défensifs pour le maintien…

    • Biguiz dit :

      Peut être pas autant non ? L’an dernier le 13e a fini à 33 points, en 2010 48, en 2009 38, et 35 en 2008. Autour des 40 points ça devrait suffire, sauf si c’est aussi serré qu’en 2009/2010 :)

  3. hips dit :

    Pour moi, un bon parcours du club serait de terminer avec une victoire de plus et surtout davantage de points bonus que la saison passée… grâce à un effectif dont le banc sera étoffé.
    Brive doit reconstruire un groupe avec les départs des leaders, ce qui peut être un avantage pour nous à condition d’être prêts dès cette première journée.
    Enfin, il y a toujours le facteur blessure au combien déterminant… peut-être le LOU est-il plus dépendant de certaines individualités. Pour l’UBB, je pense que c’est le cas.

    • Biguiz dit :

      L’UBB est dépendant de certaines individualités comme Lilo ou leur talonneur qui seront à la Coupe du Monde. Pour Lyon, ça va surtout dépendre de si la mayonnaise prend, un peu comme à Brive, sauf qu’à Brive le staff a l’expérience du haut niveau…

Laisser un commentaire

Créé avec WordPress | Partenaires : Free at&t cell phones with cheap plans.| Thanks to cell phone deals, Video Game Music and Conveyancing Fees